« Le doux bruit du RTC… | Accueil | Un pas de danse »

Merde, c’est une tétralogie !

Salaud ! Enfoiré ! … C’était pourtant pas compliqué, une histoire avec trois personnages en 3 volumes… Et bien non, Enki Bilal, nous réserve toujours de nouvelle surprise, ce sera donc une tétralogie, dont le 3e volume est sortie il y a peu.

Mais en dehors de ma déception de devoir encore attendre le 4e opus, pendant un an peut-être deux (on ne sait jamais avec cet artiste), je dois avouer que j’en ai encore plein les yeux. Les lecteurs assidus de Bilal savent bien qu’il faut attendre parfois très longtemps entre deux albums (cf la Foire aux Immortels et La Femme piège, 12 ans je crois !). Et c’est un peu ce qui fait la magie de ses bandes dessinées… d’un tome à l’autre l’artiste à encore progressé, affiné ou modifié sa technique, il est influencé par de nouvelles choses. Du coup même si le fil rouge reste le même, chaque album est une nouvelle histoire.

CouvertureEt celui-ci, Rendez-vous à Paris, est tellement abouti au niveau du « dessin » que j’avoue ne plus savoir si le mot dessin est juste… Chaque planche, chaque strip semble être un tableau à lui seul… le texte se fait de plus en plus rare, laissant place à l’image qui parle d’elle-même. Un vrai bonheur ! Merci Bilal, mais de grâce, vite la fin de l’histoire (si tant est qu’il puisse il y en avoir une).

TrackBack

URL de TrackBack de cette note:
http://www.abruzzini.com/cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/25

Poster un commentaire

A propos

Cette page contient une note postée sur on mai 23, 2006 4:45 PM.

La précédente note de ce blog était Le doux bruit du RTC….

La note suivante de ce blog est Un pas de danse.

Beaucoup d'autres notes peuvent être trouvés sur la page d'accueil principale ou en cherchant dans les archives.