Accueil

politique Archives

septembre 28, 2006

République des blogs

27sept_150.jpg
Le contexte : après la tempête dans un verre d'eau qui anime la blogosphpère française depuis une semaine, Versac nous avait prévenu : "mercredi, à République des blogs, je fournirai des stickers "je ne souhaite pas être podcasté ou interviewé, je suis juste venu pour discuter" pour tous ceux qui savent qu'on peut parler sans être en représentation permanente."

C'est ce qu'on appelle un voeux pieux...

Deux invités de marque se sont glissés sur la liste des inscrits : Dominique Voynet et François Bayrou. Du coup, le pavillon Baltard est devenu une forêt de caméras et de micros. Des journalistes dans tous les sens qui sont venus pour couvrir le phénomène blog et qui découvre des présidentiables… c’est l’emballement, la queue à l’itv entre blogueurs et journalistes, puis la queue des journalistes pour interviewer des blogueurs…Et là-dessus débarque Monsieur Elkabbach !!!

Une soirée très politique… le titre ne mentait donc pas.

Je m’interroge sur la pertinence de la présence de ces candidats.
Soit ils viennent là avec un fond minimum d’honnêteté : les blogs les intéressent, ils veulent comprendre le phénomène.
Soit leur conseiller en communication leur a expliqué qu’il trouverait e moyen de séduire un nouvel électorat, et qu’en plus ça faisait jeune d’aller voir les blogueurs.
Mais là, ils se trompent, la blogosphère si on peut parler de blogosphère, est un tout petit milieu, certes très politisé et très militant, mais tout de même il ne représente rien au niveau électoral…
Cependant il est vrai que rien qu’en couverture médiatique, hier soir ce fut un succès !

Alors… Comme rien n’est tout blanc ou noir, un peu des deux...

En tous les cas ce mélange était surprenant, et contrairement à ma première impression, n’a pas empêché les blogueurs de parler entre eux.

Une fin de soirée très agréable, pleine de discussions politiques avec Valerio Motta, Quitterie Delmas et Virginie Votier. Merci d’avoir supporté l’agnostique politique que je suis… Visiblement pas si agnostique vu mon résultat sur politest (à moins que l’UDF en soit une forme).
Image3.jpg

septembre 29, 2006

Allez... au revoir !

Trois p'tits tours et puis s'en va... Lionel est reparti comme il est venu.
On imagine les potentiels présidentiables du PS très soulagés de cette décision.

Une fois de plus, il abandonne ses militants... entre temps il aura vendu son livre, foutu un joyeux bordel, donné de l'espoir à certains, des inquiétudes aux autres.

Un homme à l'image de notre classe politique, je trouve...

Royauté... ou dictature médiatique

Lionel à peine partit... la presse s'enflamme :
Libé : 1ère de couv image de Ségolène plein pot
Le figaro : Le PS sur la voie Royal
et le clou du spectacle Le Parisien : Une complète + 9 page sur Mme Royal

Je commence à rejoindre les propos de Michel Rocard "Vous autres, journalistes, nous avez mis en campagne deux ans trop tôt. Et comme on sait que tous ceux (Poher, Chaban-Delmas, Balladur ou moi-même) qui sont partis trop tôt se sont plantés, je n'en attends que des catastrophes", et ceux de Claude Allègre ce matin...

Dans quelle France vivons-nous ? Allons-nous laisser les médias nous bourrer le crâne? (9 pages... vraiment je n'en reviens pas... est-ce un record? Il y en avait combien le 12 septembre 2001 sur les évènements de la veille?)

Ce matraquage médiatique est effrayant, dangereux et ne relève absolument pas de l'information, mais de peoplisation de notre monde politique. Sarkozy avait fait très fort jusque là... je pense qu'il a trouvé son maître.

A propos politique

Cette page contient les archives de toutes les notes postées sur Pierre Abruzzini dans la catégorie politique. Elles sont classées de la plus ancienne à la plus récente.

mylife est la catégorie précédente.

Voyages est la prochaine catégorie.

Beaucoup d'autres notes peuvent être trouvés sur la page d'accueil principale ou en cherchant dans les archives.